Année 2021

ORAGES Alerte ORANGE

> Voir l'article

Célébration de la nouvelle année : nouvelles mesures de prévention

 
 
Au regard du contexte sanitaire lié à la Covid-19 et de la très forte circulation épidémique sur le territoire national, Monsieur le Premier ministre Jean CASTEX a annoncé le vendredi 17 décembre 2021 le déploiement de nouvelles mesures.

Au regard du contexte sanitaire lié à la Covid-19 et de la très forte circulation épidémique sur le territoire national, Monsieur le Premier ministre Jean CASTEX a annoncé le vendredi 17 décembre 2021 le déploiement de nouvelles mesures.

Aussi, et en complément de l’arrêté préfectoral du  25 novembre 2021 emportant obligation du port du masque pour toutes les personnes âgées de plus de 11 ans au sein des zones du département densément fréquentées,Jean-François COLOMBET, préfet du Doubs, a rappelé aux maires de l’ensemble des communes du département de limiter au maximum les situations d’interactions, de respecter les gestes barrières et de se tester avant les moments rassemblant plusieurs personnes, voire d’y renoncer.

Les maires sont également vivement incités à éviter la tenue d’évènements manifestement risqués sur un plan sanitaire à l’intérieur (salles des fêtes, salles communales, etc...) comme à l’extérieur (concerts ou encore feux d’artifices avec du public).

Cela concerne particulièrement les réveillons au sein desétablissements recevant du public. Il est ainsi demandé de renoncer aux activités dansantes et festives qui, par nature, ne permettent pas un strict respect du port du masque et des distanciations physiques, indépendamment du repas réunissant les convives.

Afin de faciliter la mise en œuvre de ces recommandations, Jean-François COLOMBET, préfet du Doubs, a interdit, par arrêté préfectoral du 23 décembre 2021 , les rassemblements destinés à fêter la nouvelle année sur l’espace public et ne permettant pas le respect des règles de distanciation et des gestes barrières du vendredi 31 décembre, 00h00, au 1er janvier 2022, 24h00.

Les maires ont par ailleurs été invités à reporter ou à annuler les cérémonies de vœux dans l’hypothèse où elles conduiraient à de grands rassemblements, en particulier si ces dernières sont suiviesd’un moment de convivialité.