Année 2021

COVID-19 – Le préfet reconduit l’arrêté portant obligation du port du masque dans le Doubs

 
 
Communiqué de presse du 4 juin 2021

En ce jour, la situation sanitaire s’améliore progressivement dans la région et dans le département du Doubs. Néanmoins, il est nécessaire de poursuivre la lutte contre le caractère actif du virus et ses effets en termes de santé publique.

En effet, le virus continue d’affecter le département. Sur la période du 23 au 29 mai 2021, le taux d’incidence en population générale est de 89.5 pour 100 000 habitants et le taux d’incidence pour les personnes de plus de 65 ans, considérées comme à risque, s’élève à 30.1 pour 100 000 habitants. De plus, le taux de tests positifs est de 3.2 %. Taux inférieur à la moyenne régionale de 3.7% qui s’explique notamment par un rebond de l’incidence et du taux de positivité des tests en Côte d’Or, en cours de surveillance. Enfin, le nombre de patients hospitalisés pour la Covid-19 dans le département du Doubs est de 65 dont 20 en réanimation le 1er juin. À titre indicatif, dans la région Bourgogne Franche-Comté, ce chiffre s’élève à 664 personnes hospitalisées dont 100 en réanimation.

Si ces chiffres sont encourageants, nous devons éviter que l’épidémie ne fasse davantage de victimes directes ou indirectes. Ainsi, il est indispensable de prendre des mesures de nature à éviter toute reprise épidémique du virus alors que la campagne de vaccination se poursuit dans le département.

Dès lors, après avoir consulté les maires et les parlementaires ainsi que le directeur de l’Agence Régionale de Santé, Joël Mathurin, préfet du Doubs, a décidé de prolonger, à compter du vendredi 4 juin 2021 – 00h00, et jusqu’au mercredi 30 juin 2021 – 24h00, l’obligation du port du masque pour les personnes de plus de onze ans sur le territoire urbanisé de l‘ensemble des communes du département du Doubs.

Le préfet en appelle à la responsabilité et au civisme de chacun. Les mesures de prévention et les gestes barrières ont démontré leur efficacité pour éviter la propagation du virus. Ils doivent être respectés par tous, partout, dès que les circonstances l’exigent, notamment quand la distanciation sociale de deux mètres ne peut être respectée.

La campagne de vaccination contre la Covid-19 nous permet d’espérer une sortie de crise dans les mois qui viennent. Nous devons cependant être collectivement conscients qu’un relâchement trop précoce de nos comportements pourrait réduire à néant les efforts déjà accomplis.