Prévention : l'alcool chez les jeunes et les dangers du Binge Drinking

 
 

Un nombre croissant de jeunes et très jeunes pratiquent l'alcoolisation massive, aussi appelée Binge Drinking. Cette pratique consiste à boire un maximum de verres de boissons alcoolisées dans un temps très court, pour atteindre une ivresse rapide et aussi intense que possible.

Ce mode de consommation est devenu fréquent chez les adolescents et les jeunes adultes, notamment lors de soirées.

Binge Drinking alcool jeunes

N'en mesurant que très rarement la gravité, les jeunes prennent des risques pour leur santé mais également pour leur sécurité :

  • Les complications médicales du binge drinking peuvent être graves : décéder d’un arrêt cardiaque, s’étouffer dans son vomi, se blesser en tombant ivre et se retrouver en hypothermie sont autant d’états rapidement dangereux pouvant mettre en jeu le pronostic vital.
  • Socialement, un jeune éméché devient très vulnérable. Il peut faire face à une perte de contrôle ou à la survenue d’un comportement violent ou impulsif. Il devient également une victime potentielle idéale de rixes, de manipulations, de violences physiques, morales ou sexuelles, sans oublier son exposition majeure au risque d’accident de la route.

Cette pratique n’est pas le symptôme comportemental d’une dépendance puisqu’elle est expérimentée de manière générale au sein d'un groupe social, ponctuellement, lors de soirées par exemple. Malgré tout, elle multiplie le risque de devenir alcoolo-dépendant sur le long terme et accroît le risque de développer des pathologies telles que cancers, atteintes hépatiques, cardiaques et cérébrales.

Pour chaque occasion de consommation :

- Réduisez la quantité totale d’alcool que vous buvez ;

- Buvez lentement, en mangeant et en alternant avec de l’eau ;

- Évitez les lieux et les activités à risque ;

- Assurez-vous d’avoir des personnes que vous connaissez près de vous et que vous pouvez rentrer chez vous en toute sécurité.