Plan de lutte contre le moustique tigre

 
 

Le moustique tigre est une espèce invasive de moustique particulièrement nuisant, présent de manière significative dans le #Doubs depuis 2020 (et en France depuis 2004).

Dans certains cas, il peut être vecteur de maladies comme la dengue, le chikungunya et le Zika, s’il a piqué auparavant une personne porteuse d’une de ces maladies. Les autorités sanitaires suivent donc avec attention l’extension de son implantation.

Le moustique tigre vit de 1 à 2 mois dans un rayon de 1 à 150 mètres. L’espèce se développe dans des environnements péri-urbains ainsi que dans des zones urbaines très denses et a besoin d’eau pour pondre ses œufs.

Afin de limiter sa prolifération, il est recommandé d’éviter l’eau stagnante au maximum en supprimant les contenants extérieurs (coupelles de pots de fleurs, sceaux, matériel de jardin, récipients divers) ou en les vidant régulièrement. Concernant les bidons de récupération d’eau de pluie, recouvrez-les d’une moustiquaire. Si vous disposez de bassins d’agréments, vous pouvez introduire des poissons qui mangeront les larves de moustiques.

Pour vous protéger des piqûres, plusieurs méthodes sont possibles :

moustique tigre

- Porter des vêtements longs et amples ;

- Équiper son logement de moustiquaires ;

- Utiliser des répulsifs cutanés.

L’ensemble de la population peut également participer à la surveillance de cette espèce afin que les autorités et l’ARS connaissent mieux sa répartition et mettent en place des dispositifs de pièges ou d’épandage.

À ce jour, une surveillance renforcée est mise en place par les autorités sanitaires autour de certains établissements de santé, par exemple le CHRU de Besançon et le CHI de Pontarlier.

Pour signaler la présence du moustique tigre dans votre environnement, rendez-vous sur https://signalement-moustique.anses.fr/signalement_albopictus/

Pour reconnaître le moustique tigre →

https://signalement-moustique.anses.fr/signalement_albopictus/sinformer/confusion