Sécurité civile - Eercice Epizootie de peste porcine africaine

 
 

Index d'articles

  1. La Lettre del'Etat dans le Doubs - Numéro 33 - Juin 2017
  2. Journée nationale commémorative de l'appel historique du général de Gaulle à refuser la défaite et à poursuivre le combat contre l'ennemi
  3. Signature du contrat de ruralité Loue-Lison
  4. Réunion des maires avec la Division des opérations du groupement de gendarmerie du Doubs
  5. Sécurité civile - Eercice Epizootie de peste porcine africaine
  6. Solidarité - Concert donné au profit des blessés de l'Armée de Terre et de leurs familles
  7. Sécurité- Signature d’une convention de partenariat concernant 24 sapeurs-pompiers salariés de la société Sécuritas
  8. L’État soutient la Transition Energétique
  9. Tout ce que vous devez savoir pour louer sereinement !
  10. Consommation - Le guide de l'été pour des vacances réussies !

Le 13 juin 2017, la préfecture du Doubs a organisé en collaboration avec la draafdirection régionale de l'alimentation de l'agriculture et de la forêt Bourgogne-Franche-Comté, un exercice de sécurité civile portant sur la gestion d’un foyer de peste porcine africaine dans trois élevages de porcs sur le secteur d’Eternoz.

cochons

Cet exercice qui s’inscrit dans le cadre du dispositif ORSEC départemental de lutte contre les épizooties majeures, avait pour objectif de tester la réactivité des services concernés et leur coordination.

Participaient à cette simulation d'épizootie les services  suivants:

La peste porcine africaine est une maladie virale très contagieuse qui affecte les suidés (porcs et sangliers). Elle ne présente pas de danger pour l’homme mais entraîne des pertes économiques importantes (mortalités des animaux, restriction de mouvement des animaux mais également de tous les produits qui en sont issus dont les produits à base de viande). Actuellement la maladie n’est pas présente en France mais elle sévit en Pologne et dans les pays Baltes.

L’exercice s’est déroulé en salle. Le scénario prévoyait une alerte de la Direction départementale de la cohésion sociale et de la protection des populations (DDCSPP) du Doubs par la Direction générale de l’alimentation suite à l’introduction dans un élevage du Doubs, de porcelets en provenance d’un élevage aveyronnais lui même confirmé positif en peste porcine africaine.

La matinée était consacrée à la gestion de la suspicion par la cellule de crise de la DDCSPP. Le service vétérinaire a ainsi pu tester ses capacités à prendre rapidement toutes les mesures nécessaires à la réalisation des prélèvements et leur envoi en urgence au laboratoire de référence situé à Ploufragan (Côtes d’Armor), l’identification des élevages en lien avec la première exploitation désignée, l’isolement des exploitations suspectes, l’information des parties prenantes (vétérinaires, représentants de la profession agricole, autres services de l’État impliqués dans la lutte) et la détermination des zones de protection et de surveillance autour des élevages concernés.

L’après-midi, suite à la confirmation de la présence de la maladie, les services de l’État réunis en COD à la préfecture, se sont attachés à organiser les conditions de circulation dans les zones de restriction de mouvement autour des élevages (déviations, mise en place de rotoluves et postes de désinfection), assurer la communication autour de cet évènement et organiser l’abattage de tous les porcs présents dans les exploitations contaminées ainsi que l’élimination des cadavres.

Cet exercice a permis de tester le dispositif départemental de lutte contre les épizooties majeures qui pourra ainsi être mis à jour en tenant compte du retour d’expérience.

Pour en savoir plus sur la peste porcine africaine:

https://www.plateforme-esa.fr/pestes-porcines-actualites