Les bilans de la sécurité routière depuis 2016

ORAGES Alerte ORANGE

> Voir l'article

Bilan départemental de la sécurité routière 2016

 
 

A - Le bilan de l'accidentologie en 2016 : une année paradoxale

 Au 31 décembre 2016, 313 accidents sont recensés ayant entraîné le décès de 35 personnes, 362 blessés dont 216 hospitalisés.

SR 2016

Une tendance de fond positive (évolutions générales sur les 15 dernières années et comparatif avec les tendances nationales)

  • Premier constat :
Période Accidents Accidents mortels Tués Blessés Blessés hospitalisés
2014 407 43 44 504 268
2015 366 27 27 431 270
2016 313 31 35 362 216
Comparaison 2016/2014 -23% -28% -20% -28% -19%
Comparaison 2016/2015 -14% 15% 30% -16% -20%

Depuis le début de l'année 2016, l'accidentalité sur le département du Doubs, présente un bilan paradoxal avec une très forte baisse des accidents (- 14,75 %), et des blessés (- 16,01 %) mais une augmentation de la mortalité puisque 35 personnes sont décédées contre 27 en 2015 à la même époque qui était l’année record pour la baisse de la mortalité. Ce chiffre est le même qu’en 2013 et inférieur à 2014, avec 44 morts.

Néanmoins, l'année 2015 avait été marquée par une baisse historique du nombre de tués sur les routes.

Il convient tout de même de souligner que par rapport à 2014, l’année 2016 s’inscrit dans une tendance globalement positive, avec des indicateurs orientés notablement à la baisse sur tous les critères.

  • Deuxième constat :

Au 31 décembre 2016, les accidents mortels se caractérisent comme suit :

-   Sur 35 tués, 5 personnes étaient âgées au plus de 14 ans, 11 personnes avaient entre 25 et 44 ans et 6 personnes avaient plus de 65 ans. A l’exception de la tranche 15-24 dont le niveau de mortalité diminue pour revenir à celui de 2014 (7 tués), la mortalité est à la hausse sur toutes les autres tranches d’âge.

-   La mortalité concerne l'ensemble des usagers de la route avec néanmoins une légère baisse pour les 2 roues motorisés avec 5 tués en 2016 (7 en 2015).

L'alcool demeure la cause principale des accidents mortels en 2016 avec 13 tués. Le facteur vitesse enregistre une baisse significative engendrant le décès de 7 personnes en 2016 contre 10 décès en 2015, et sa part dans les accidents mortels a diminué (moins de 23 % en 2016 contre près de 30 % en 2015).

  • Troisième constat :

42 % des accidents mortels sont survenus sur l'arrondissement de Besançon,

32 % sur l'arrondissement de Montbéliard,

26 % sur l'arrondissement de Pontarlier.

A noter que près de 80 % des accidents mortels se sont produits sur des trajets effectués dans un rayon de moins de 20 km du domicile de la personne décédée.

 

B – Des contrôles renforcés sur tout le territoire

1.   Etat du déploiement des radars:

- 21 radars fixes « classiques », dont 7 en double sens (6 ont été mis à double sens en 2016), répartis sur l’ensemble du territoire du Doubs ;

- 2 radars fixes discriminants, permettant de distinguer VL et PL dans le contrôle des vitesses maximales autorisées qui leur sont propres (sur l’A 36 à Exincourt, dans les deux sens de circulation) ;

- 5 radars tronçons (mesure de la vitesse moyenne sur une section de route) ;

- 4 chantiers sur lesquels des radars autonomes ont été installés pour assurer le respect des limites de vitesses fixées pour la sécurité des usagers et des personnels d’exploitation et de travaux (chantiers d’entretien sur A 36, chantier de mise à 2X2 voies de la RN 57 entre l’A 36 et Devecey, chantier de la côté de Fuans sur la RD 461, chantier sur la RD 486 à Thise) ;

- 2 itinéraires protégés déployés (RN 57 entre Etalans et Pontarlier + RN 83 entre Beure et le Jura). Sur ces itinéraires, contrôles aléatoires mis en place avec radars autonomes déplaçables et utilisation du radar embarqué mobile-mobile ;

- installation ponctuelle de plusieurs radars autonomes, notamment en perspective du déploiement de futurs itinéraires protégés (RD 437, RD 461, RN 57).

2.   Bilan des détections:

Détections Radars fixes Radars mobiles Radars autonomes Total
Du 01/01/2016 au 31/12/2016 78 604 25 973 43 684 148 261
Du 01/01/2015 au 31/12/2015 94 198 27 282 - 121 480
Evol 2016/2015 à période équivalente -17,00% -5,00% - 22,00%

 Depuis leur installation en 2016, les 4 radars autonomes ont enregistré 43 684 détections ce qui porte l’augmentation de 22 % du nombre total de détections par les radars dans le département.

Les trois radars fixes qui ont enregistré le plus de détections en 2016 (entre parenthèses, indication des données de trafic dans les deux sens cumulés) :

- radar tronçon des Mercureaux (RN 57) : 11 889 détections (16 000 véhicules/jour) ;

- radar fixe double sens sur RD 461 à Epenoy : 9 154 détections (9 500 véhicules/jour) ;

-radar discriminant sur A 36 à Exincourt (sens Mulhouse-Besançon) : 7 424 détections (55 000 véhicules/jour).

3.  Janvier 2017, un premier bilan encourageant :

C - Le plan départemental d'actions de sécurité routière

Dans le cadre du plan départemental d’action de sécurité routière pour 2016, près de 37 000 personnes ont été sensibilisées par les acteurs locaux de la sécurité routière sur les enjeux identifiés dans le Document Général d’Orientations.

Parmi l’ensemble des actions qui ont été déployées sur le territoire du département, plusieurs interventions emblématiques sont à mettre en exergue :

-   les actions de sensibilisation dans les cars scolaires (port de la ceinture) ;

-   la piste routière CRSCompagnies républicaines de sécurité-Attitude Prévention en septembre à Montbéliard (sensibilisation à la conduite d’un deux-roues motorisé) ;

-   la diffusion du spectacle pédagogique « T’inquiète, je gère » à destination des lycéens et des apprentis, par la compagnie Véronino ;

-   l’animation des réseaux de partenaires (associations, référents communaux, référents éducation nationale, intervenants départementaux de sécurité routière).

 Enfin, d’autre opérations de sensibilisation ont été reconduites, dont des séances de remise à niveau du code de la route, des interventions en établissements scolaires, des actions en partenariat avec les forces de l’ordre ou encore des interventions de sensibilisation au risque alcool lors d’événements festifs.

 Ce sont au total, toutes actions confondues, environ 55 000 personnes qui auront été sensibilisées en 2016.