Année 2022

Comité restreint grands prédateurs

 
 
Communiqué de presse du 4 août 2022

Ce jeudi 4 août 2022, à la suite d'une attaque de loup sur un bovin issu d'un élevage de vaches laitières situé à Mouthe, Philippe PORTAL, secrétaire général de la préfecture du Doubs et sous-préfet de Besançon, a réuni en sous-préfecture de Pontarlier le comité restreint grand prédateur.

Ce comité restreint grands prédateurs a pour vocation de traiter les dommages de grands prédateurs sur les troupeaux domestiques. Il regroupe les services et établissements publics de l’État et les représentants de la profession agricole :

  • La direction départementale des Territoires (DDTDirection Départementale des Territoires) ;
  • La direction régionale de l'Environnement, de l'Aménagement et du Logement (DREALdirection régionale de l'environnement de l'aménagement et du logement) ;
  • Les lieutenants de louveterie ;
  • Le service départemental de l'Office français de la biodiversité (OFB) ;
  • La direction régionale de l'Office français de la biodiversité, via la référente du réseau loup-lynx ;
  • La chambre d'agriculture du Doubs - Territoire de Belfort ;
  • La Fédération départementale des syndicats d'exploitants agricoles du Doubs ;
  • Les jeunes agriculteurs du Doubs ;
  • La Coordination rurale du Doubs ;
  • La Confédération paysanne du Doubs ;
  • Le syndicat ovin du Doubs ;
  • L'association des bergers franco-suisse.

À l'issue de cette réunion, il a été décidé, en raison de la vulnérabilité du troupeau considéré, de procéder à un tir de défense en cas d'attaque renouvellé. Ce tir devra dans la mesure du possible être effectué par un lieutenant de louveterie formé par la Brigade Mobile d’Intervention de l’OFB afin de garantir la sécurité des usagers et de respecter le statut protégé du loup.

En parallèle, le suivi estival de l’espèce par le réseau Loup-Lynx, encadré par la Direction Régionale de l’OFB, est en cours pour permettre notamment de déceler les indices de reproduction des individus présents sur le massif du Jura, et évaluer l’évolution des meutes identifiées.

Pour mémoire, la dernière réunion du comité départemental « grands prédateurs », qui s’est tenue le 4 juillet 2022, avait réuni l’ensemble des partenaires concernés par le suivi et la gestion du lynx et du loup dans le Doubs. Les sujets d’actualité avaient été discutés ainsi que le bilan de la présence de ces deux espèces dans le département, dans une démarche visant à assurer à la fois la protection stricte de ces espèces et leur coexistence avec les activités humaines, les activités d’élevage en priorité.

De plus, au vu du constat effectué par l'OFB, l'exploitant agricole concerné pourra être indemnisé après traitement de son dossier par l’Agence de Services et de Paiement (ASP) dans le cadre de la procédure d’indemnisation des éleveurs nationale.

Pour rappel, une fiche réflexe à destination des détenteurs d’animaux victimes de prédation est diffusée pour rappeler la procédure de prise en charge et améliorer les délais d’alerte. Elle est disponible sur le site Internet des services de l’État dans le Doubs via le lien suivant :

https://www.doubs.gouv.fr/Politiques-publiques/Environnement/Nature/Les-Grands-Predateurs/Constat-de-dommages

Enfin, en cas d’attaque, il est nécessaire de contacter l’office français de la biodiversité au 03.81.58.39.65, dans un délai de 72 heures, afin de réaliser un constat, de protéger les cadavres, sans les déplacer pour une meilleure analyse, et enfin d’établir une protection du troupeau pour prévenir d’éventuels dommages supplémentaires.

Pour plus de renseignements, vous pouvez prendre attache auprès de la DDTDirection Départementale des Territoires du Doubs :

Unité Nature Forêt

5 voie Gisèle Halimi
25003 Besançon Cedex

Téléphone : 03.39.59.55.79
Courriel : ddt-nature-foret@doubs.gouv.fr