Année 2021

Toxi-infections alimentaires collectives: point de situation des investigations et des mesures prises par la fromagerie

 
 
Communiqué de presse du 10 juin 2021

Des suspicions de toxi-infections alimentaires collectives (TIAC) avaient été signalées fin mai au Lycée agricole de Dannemarie-sur-Crète puis au collège d’Ornans. Après recoupement des différentes informations collectées depuis le début des faits, elles ont été confirmées et en lien avec la consommation de fromages blancs au lait cru.

A la suite des premières investigations, les inspections réalisées dans les deux établissements scolaires concluent à la conformité des installations et du fonctionnement. Les plans de maîtrise sanitaire en place dans les services de restauration sont respectés, sans dysfonctionnement dans le traitement des denrées alimentaires.

Considérant le signalement d’autres malades à partir de différents canaux de distribution et pour plusieurs produits lactés élaborés le 26 mai, la fromagerie du Pré Verdot a décidé, comme le prévoit la réglementation, de procéder, dans la matinée du 2 juin 2021, au retrait-rappel de ces produits dont les caractéristiques sont détaillées par affichettes dans les points de vente.

Des consommateurs hors de 2 établissements scolaires se sont signalés après avoir eu les mêmes signes cliniques et ont ainsi renforcé le lien fait entre les troubles digestifs et la consommation de fromages blancs, faisselles et crème élaborés par la fromagerie le 26 mai et à DLC au 13 juin 2021. Par ailleurs, la production du 28 mai s’est révélée sans risque, plusieurs centaines de convives l’ayant consommé sans que surviennent des symptômes.

Les analyses de produits restant en stock à la fromagerie, des repas témoins gardés par les 2 établissements de restauration scolaires et les restes de pots de fromages blancs ne permettent pas de détecter le germe à l’origine de cet épisode.

Toutefois, les symptômes observés chez les malades et par leur brutalité sont classiquement relevés lors d’intoxications alimentaires provoquées par staphylocoques ou Bacillus cereus. Les analyses réalisées sur les fabrications de la semaine dernières, gardées en stock par la fromagerie dans l’attente des conclusions des investigations, ne révèlent pas la présence de germes pathogènes.
La commercialisation de ces produits peut donc reprendre conformément à la réglementation européenne.

En parallèle de ces investigations analytiques, les responsables de la fromagerie du Pré Verdot ont entrepris un certain nombre de mesures visant à accroître la sécurité sanitaire, en concertation avec les services de la DDETSPP.
- destruction des fromages à pâte molle fabriqués le 26 mai, actuellement en fin d’affinage,
- renforcement des autocontrôles des matières premières et des produits finis,
- dès cette semaine, pasteurisation du lait cru pour les fabrications de fromage blanc, faisselles et crèmes,
-revue du plan de maîtrise sanitaire et, sans attendre, renforcer la capacité de refroidissement rapide de ces produits en sortie de fabrication.

Les services de l’État, dont la DDETSPP en charge de la sécurité sanitaire de l’alimentation, restent
attentives à l’adéquation des mesures qui seront mises en œuvre par la fromagerie.