Agriculture et changements climatiques

 

Initiatives autour des changements climatiques en agriculture dans le Doubs

Synthèse de quelques projets en cours

Le présent article a pour objet de définir les modalités d’intervention de la direction départementale des territoires du Doubs (DDT) et de l’ensemble de ses partenaires dans le cadre de la démarche pédagogique sur le changement climatique. La DDT agit en toute autonomie sur ce sujet pour mutualiser les connaissances et accompagner au mieux les agriculteurs du territoire face aux aléas climatiques.

Vous trouverez donc ci-dessous des résumés rapides des initiatives portées par différents organismes partenaires autour de l’adaptation et de l’atténuation des changements climatiques en agriculture.

Quel rôle pour le service Économie Agricole de la DDT sur les changements climatiques en agriculture ?

Les rôles et missions des services économies agricoles (SEA) évoluent et seront fortement mobilisés sur la question du changement climatique. Les directions départementales des territoires via leurs services économies agricoles sont des partenaires publics des acteurs départementaux du développement agricole et ont pour rôle de faire discuter et se coordonner les acteurs du territoire, en mettant notamment en valeur les actions menées sur des sujets climatiques. La DDT veille également à sensibiliser de manière ponctuelle les agriculteurs lors des réunions sur les sujets environnementaux et orientera les porteurs vers les aides disponibles et les procédures réglementaires en vigueur. Le SEA de la DDT assurera également le rôle de démultiplication des initiatives prometteuses et de veille tout en se coordonnant avec l’ensemble des acteurs du territoire et en prévenant l’émergence de nouveaux conflits.

Travail 1 : Projet RESYSTH (Résilience des Systèmes Herbagers)

Projet porté par la Chambre régionale d’Agriculture Bourgogne-Franche-Comté

Contact : pauline.murgue@bfc.chambagri.fr

Lien vers le rapport : CATALOGUE_RESYSTH_-_Version_Numerique_light.pdf (chambres-agriculture.fr

Lien vers la fiche de synthèse DDT : A venir

Ce projet peut intéresser tout éleveur en système herbager souhaitant adapter ses pratiques face aux changements climatiques. Il contient plusieurs fiches pratiques d’adaptation, sur chaque partie de l’exploitation (conduite du troupeau, gestion du pâturage, etc). L’objectif de ce travail est de mieux informer les agriculteurs en leur donnant des leviers d’action qui permettront un accompagnement adapté. La pluridisciplinarité des thématiques abordées est l’occasion pour l’agriculteur de mener des actions concrètes et d’avoir un panel de choix très important sur les pistes d’adaptation à engager sur son exploitation.

=> À lire notamment pour tout éleveur souhaitant découvrir des pistes concrètes et pratiques d’adaptation de son exploitation

Travail 2 : Projet ASSECC

Projet porté par le Conseil régional de Bourgogne-Franche-Comté

Lien vers le rapport : GUIDE_ABREUVEMENT_Final_light.pdf (chambres-agriculture.fr)

Lien vers la fiche de synthèse DDT : A venir

Ce programme peut intéresser tout éleveur souhaitant adapter sa gestion de l’eau et trouver des solutions pratiques pour son exploitation face aux changements climatiques. C’est un guide qui vise à accompagner les porteurs de projets dans la recherche d’autonomie au travers de systèmes et d’aménagements permettant d’assurer un abreuvement optimal des troupeaux et de préserver la ressource en eau. Il permet de donner des outils à la profession agricole pour une meilleure gestion de la ressource en eau et un abreuvement plus responsable des animaux, mais aussi pour diminuer sa dépendance aux réseaux d’adduction en eau potable, pour réduire les coûts à différente échelle de production et optimiser le temps de travail. Pour ce faire, la pluridisciplinarité des productions animales présentées dans ce projet permet à chaque éleveur de trouver des outils adaptés selon son domaine d’exploitation, afin d’engager des solutions adaptées.

=> À lire notamment pour tout éleveur souhaitant découvrir des solutions concrètes pour une meilleure gestion de la ressource en eau de son exploitation.

Travail 3 : Rapport d’orientation FDSEA25

Projet porté par la Fédération nationale des syndicats exploitants agricoles du Doubs

Contact : fdsea.doubs@fdsea25.fr

Ci-joint le rapport :

> Rapport orientation 2020 - format : PDF sauvegarder le fichiersauvegarder le fichier - 1,17 Mb

Ce rapport peut intéresser tous les agriculteurs, au-delà des seuls éleveurs, souhaitant adapter leurs pratiques face aux changements climatiques. Il propose des solutions déjà testées dans le département, techniques, mais également financières, de conduite de l’exploitation, de valorisation de l’agriculture pour un accompagnement optimal des agriculteurs. L’objectif de ce travail est de fournir un panel d’actions possibles dans de multiples domaines aux agriculteurs ayant développé ou non des systèmes d’adaptation au changement climatique. Certaines pratiques mises en place sont à encourager et à pérenniser. C’est aussi l’occasion pour l’agriculteur de repenser son système agricole pour faire face aux défis majeurs d’aujourd’hui et de demain.

=> À lire notamment pour les agriculteurs et éleveurs souhaitant balayer sous format court des solutions variées dans des domaines différents pour faire face demain aux changements climatiques et repenser l’agriculture du Doubs.

Travail 4 : Projet Clim'AOP Jura

Lien vers le rapport : Non publié à ce jour

Lien vers la fiche de synthèse DDTDirection Départementale des Territoires : A venir

Ce projet peut intéresser tout agriculteur souhaitant adapter ses pratiques face aux changements climatiques, mais se focalise plus particulièrement sur les exploitations AOP, notamment bio. Il vise en effet plus particulièrement à identifier les pratiques les plus vertueuses pour le climat et l’environnement sur les fermes laitières AOP du massif du Jura. Pour ce faire, il vise à mettre en évidence les leviers agronomiques et techniques les plus efficaces pour lutter contre le changement climatique sur des fermes bio, conventionnelles et en démarche d’agriculture paysanne. De plus, le projet souhaite par une approche qualitative et sociologique comprendre les motivations des paysans pour s’engager dans des pratiques plus favorables au climat et à l’environnement.

NB : Cependant, ce travail d’une durée de 3 ans ne sera finalisé qu’au terme de l’étude en cours d’élaboration.

=> À lire dès publication notamment pour les éleveurs souhaitant mettre en place des leviers techniques permettant d’adapter la production laitière AOP au changement climatique.

Travail 5 : Rapport Météo France

Rapport commandé par la DRAAFdirection régionale de l'alimentation de l'agriculture et de la forêt, Ministère de l’Agriculture et de la Souveraineté Alimentaire

Ci-joint le rapport :

> Rapport météo France - format : PDF sauvegarder le fichiersauvegarder le fichier - 7,09 Mb

Lien vers la fiche de synthèse DDT : A venir

Cette étude peut intéresser tout porteur issu ou non du monde agricole souhaitant être informé sur les évolutions climatiques à l’échelle de la Bourgogne-Franche-comté dans les décennies à venir. C’est une production scientifique, basée sur plusieurs scénarios d’évolution du climat, mais ne proposant aucune solution concrète. Les informations liées au changement climatique doivent être à la portée de tout un chacun pour outiller les porteurs de projets. Cette étude à l’horizon 2050 du climat se focalise notamment sur la ressource en eau, à partir d’un état des lieux du climat actuel. C’est une base de travail qui cible les problématiques à venir qui permettront le développement d’outils nécessaires à l’adaptation au changement climatique.

=> À lire notamment pour tout porteur issu ou non du monde agricole souhaitant avoir des données chiffrées sur les évolutions des conditions climatiques, agronomiques du massif du Jura dans les années à venir.

Travail 6 : Prospective DRAAF

Projet porté par le Ministère de l’Agriculture et de la Souveraineté Alimentaire et la Chambre régionale d’agriculture Bourgogne-Franche-Comté.

Contact : srise.draaf-bourgogne-franche-comte@agriculture.gouv.fr

Lien vers le rapport : https://agriculture.gouv.fr/telecharger/132857

Lien vers la fiche de synthèse DDTDirection Départementale des Territoires : A venir

Cette étude peut intéresser tout exploitant étant dans une optique d’anticipation et d’adaptation du secteur agricole aux changements climatiques, et souhaitant étudier des prospectives territoriales croisant les enjeux d’eau, d’agriculture et de changement climatique sur la région BFC. L’étude propose une réflexion sur les évolutions à 2050 des modèles agricoles en BFC, notamment sur la filière bovins-lait, avec plusieurs scénarii de rupture. L’agriculture est l’un des secteurs les plus directement concernés par le changement climatique, notamment pour les tensions qu’il engendre en matière d’eau.

=> À lire notamment pour tout exploitant souhaitant prendre du recul sur les évolutions agricoles en Bourgogne-Franche-Comté dans les années à venir, et se projeter dans de nouveaux récits agricoles.

Financements régionaux et nationaux associés :

La région Bourgogne-Franche-comté et l’État soutiennent les porteurs de projets à travers des dispositifs suivants :

Appel à manifestation d’intérêt :

Appels à projets :

  • PEI AGRI : Partenaire européen d’innovation « agriculture et foresterie productives durables » - émergence et fonctionnement - Conseil régional de Bourgogne-Franche-Comté

Ci-joint le formulaire à compléter :

> Formulaire de dépôt projet technique - format : PDF sauvegarder le fichiersauvegarder le fichier - 0,21 Mb

Concours :

Prêt :

Trophées :

Nouvelles Zones vulnérables Nitrates

L’année 2021 voit se mettre en œuvre une nouvelle délimitation des zones vulnérables aux nitrates. Jusqu’alors, seulement 2 sections cadastrales d’une seule commune étaient concernées dans le Doubs. Le classement, acté fin juillet par un arrêté du Préfet coordonnateur de bassin, liste maintenant 90 communes (72 en intégralité et 18 partiellement). Les communes sont essentiellement situées dans les basses vallées de l’Ognon et du Doubs, zone ou la situation économique des exploitations est la moins favorable.

Le plan d’action national prévoit que les exploitants dont des bâtiments d’élevage implantés en ZV aient des capacités de stockage des effluents à 4,5 mois.

Le plan d’action national prévoit ensuite des mesures concernant les pratiques ou les enregistrements des pratiques, s’appliquant à tous les exploitants ayant des îlots culturaux situés en en ZV (280 exploitations dénombrées pour 17 300ha).

Les arrêtés de délimitation des zones vulnérables nitrates sont accessibles sur le site Internet de l’État dans le Doubs et doivent être affichés dans les mairies des communes concernées.