Plan d’action relatif à la réduction durable des populations de sangliers sur la zone périurbaine de Pays de Montbéliard agglomération

 
 
Plan d’action relatif à la réduction des populations de sangliers sur l'agglomération de Montbéliard

Le mercredi 24 août 2022, Jean-François COLOMBET, préfet du Doubs, a participé à une réunion sur la mise en œuvre du plan d’action concerté relatif à la réduction durable des populations de sangliers sur l'agglomération de Montbéliard.

À  l’invitation de la Fédération Départementale des Chasseurs (FDC25), Monsieur le Préfet a pris part à cette réunion dont l'objectif est la mise en œuvre de ce plan destiné à préserver la biodiversité, atténuer les dommages faits aux cultures et protéger les usagers de la route d'éventuelles collisions souvent gravissimes.

La FDC25 fait état d’une réelle progression dans l’identification des principales zones de remise des sangliers ainsi que dans le défrichage des zones concernées. Depuis juin 2022, un effort notable de prélèvement a également été réalisé et permis le prélèvement de 11 sangliers dans le secteur. Une application web a également été mise en place afin que les riverains signalent des populations de sangliers.

Il convient désormais de maintenir un défrichage constant des zones identifiées, qui pourront être utilement transformées en parcelles apicoles, refuge de biodiversité, ou en parcelles agricoles, en fonction des opportunités locales.

Monsieur le Préfet a salué les actions engagées et a rappelé, face aux dégâts que peuvent occasionner les sangliers sur les cultures et le danger qu’ils représentent pour les populations, la nécessaire solidarité de l’ensemble des acteurs. Il a ainsi appelé à la mobilisation des élus locaux afin d’assurer la meilleure information des populations sur les battues à venir ainsi que sur les possibilités d’intervention à proximité des habitations.

Le plan d’action développé au sein de la zone périurbaine de PMAPAYS MONTBELIARD AGGLOMERATION est un outil efficace dans la lutte contre la prolifération des populations de sangliers et pourrait utilement être reproduit dans les autres zones périurbaines concernées au sein du département du Doubs, notamment bisontine.

Par ailleurs, Monsieur le préfet a rappelé la nécessaire vigilance relative à la propagation de la peste porcine africaine, maladie mortelle pour les porcs et sangliers et aux conséquences économiques désastreuses en cas d'arrivée sur le territoire français. Une action générale de sensibilisation associant l'ensemble des parties prenantes (notamment sociétés d'autoroutes et gestionnaires d'aéroports) a été engagée au début de l'été suite à l’infection d’élevages porcins en Europe, parfois à quelques kilomètres de la frontière française. Cette action vise particulièrement les voyageurs et transporteurs susceptibles de contribuer à diffuser la maladie via le rejet dans l'environnement d'aliments carnés à base de porc qui se trouveraient contaminés.

À l’issue de la réunion, un déplacement sur une parcelle endommagée dans un GAECGroupement agricole d'exploitation en commun à Dambenois a permis à chacun, à l’aide d’une visualisation en direct par drone, de prendre la mesure des dégâts engendrés par le sanglier.

pix1