RD-Biotech: lauréat sur le volet Résilience - santé

 
 
RD-Biotech: lauréat sur le volet Résilience - santé

Ce jeudi 30 septembre, Jean-François Colombet, préfet du Doubs a rendu visite à l'entreprise RD-Biotech située à Besançon, lauréate du plan France Relance sur le volet résilience.

Le dirigeant Philippe Dulieu a présenté les activités de l'entreprise spécialisée dans le domaine de la biotechnologie, notamment dans la bioproduction de molécules d'ADN plasmidique de qualité BPF (qualité Bonne Pratiques de Fabrication définie par l'ANSM).

RD BIOTECH

 

 

Ce savoir-faire unique en France est indispensable pour participer au développement des nouvelles thérapies innovantes telles que thérapie cellulaire, thérapie génique ou vaccins à "ARN messager".

La société RD-Biotech a d’ailleurs produit les ADNs plasmidiques utilisés pour le développement du vaccin anti-covid BioNTech/Pfizer.

La technologie dite « ARN messager » a été mise en lumière depuis la crise sanitaire et la recherche d’un vaccin. Mais ce n’est pas une procédure nouvelle, cela fait une dizaine d’années que les biologistes l’utilisent pour des traitements en oncologie

RD BIOTECH

Afin de mieux cerner le procédé de l’ARN messager, le dirigeant nous l’explique de manière simplifiée avec une métaphore : «  lorsque l’on branche une clé USB sur un ordinateur, celui-ci détecte la clé et décode ce qu’il y a dessus, le vaccin ARN-messager est cette clé USB qui transmet un code au corps humain qui va le décrypter et produire une fraction du virus et ainsi déclencher la production d’anticorps. C’est le corps qui produit le vaccin. »

C’ est grâce à tous ces savoir-faire uniques et à ses spécialisations que l'entreprise RD-Biotech a été retenu au titre de la résilience sanitaire et de la sécurisation des approvisionnements dans les secteurs critiques.

RD BIOTECH

Son projet de création d’une unité de production BPF d’ADN plasmidique, soutenu par France-Relance à hauteur de 1 998 000€ (pour un investissement total de 5 855 000€) permettra de créer une nouvelle usine de 1 200 m² destinée à la production d’ADN plasmidique. Cette usine dont les travaux devraient commencer prochainement constituera ainsi le premier et seul site de production de ce type sur le territoire national.

RD-Biotech prévoit l’embauche de 15 personnes à son démarrage, avec un prévisionnel de recrutement pouvant aller jusqu’à 50 personnes dans les 5 ans.

RD BIOTECH