Lauréats du fonds de recyclage des friches et du foncier artificialisé.

 
 
Les reconversions de friches constituent un enjeu fort d’aménagement. Malgré la complexité de
telles opérations, elles recèlent des opportunités pour impulser une nouvelle dynamique de développement économique et d’aménagement des territoires.
logo france relance

Elles représentent un important gisement foncier dont la mobilisation et la valorisation doivent être préférées à l’artificialisation d’espaces naturels ou agricoles. La reconversion du foncier déjà artificialisé contribue ainsi à la trajectoire du « zéro artificialisation nette » fixée par le Gouvernement, inscrite dans le projet de loi Climat et Résilience.

Face à cette situation, le Gouvernement a créé un fonds de recyclage des friches et du foncier artificialisé. Deux appels à projets d’un montant total de 300M d’euros ont été lancés, l’un piloté par les préfets de région dans le cadre du plan France Relance pour 259 M€, et un autre piloté par l’Ademe au niveau national, afin de faire émerger des projets d’aménagement urbain, de revitalisation

carte relance franche comté

des cœurs de ville et de périphérie urbaine, ainsi que des projets de requalification à vocation productive.

En Bourgogne-Franche-Comté, 18 projets ont été retenus correspondant à une enveloppe de 10 M€ et pourront ainsi être engagés dans les meilleurs délais.

Les projets lauréats régionaux en quelques chiffres :
Répartis sur tous les départements de la région, les projets des 18 lauréats permettront de requalifier
près de 34 ha de friches et de produire :
-47 000 m² de logements dont 13 276 m² de logements sociaux
-un peu plus de 30 000 m² de surfaces dédiées à des activités économiques
-près de 35 000 m² d’équipements publics

Dans le Doubs, deux lauréats:

- L'Esplanade de l'Industrie à Sochaux et Montbéliard, porté par la SEM PMIE (Pays de Montbéliard Immobilier d'Entreprises), sera subventionné à heuteur de 2 302 954€ du fonds "Friches". L'objectif est de réutiliser une friche située sur les communes de Sochaux et de Montbéliard sur le secteur PSA Nord en la transformant en un site dédié à l’industrie 4.0, le « Mattern Lab ».

- La Maison Louette à Frasne, porté par NEOLIA bénéficiera d'une subvention de 30 947€. Il s'agit de la revalorisation et la réhabilitation d'une ancienne maison comtoise inhabitable au centre de Frasne, secteur sous tension locative.
L'objectif est de construire 12 logements locatifs (notamment des logements sociaux) T2 et T3 dont 5 logements Label Génération (logements adaptés aux seniors), et un commerce en rez-de-chaussé. Sur une surface totale de 986m², 712m² seront dédiés aux logements sociaux et 274m² aux activités commerciales.

Au niveau de l'appel à projet national, piloté par l'ADEMEagence de l'environnement et de la maîtrise de l'énergie, 6 projets régionaux ont été retenus, dont 3 dans le département du Doubs:

- La requalification du site de l'ancienne usine JAPY (Valentigney), porté par Pays de Montbéliard Agglomération. -> Programme mixte mêlant équipements culturels, logements, services et activités économiques

- La réappropriation de l'ancien site industriel des Rives du Doubs (Valentigney), porté par SEDIA. -> Des logements, des services, des commerces, des activités tertiaires artisanales ainsi qu'un projet de station à hydrogène pour l’alimentation de ces futurs bâtiments y seront développés

- La requalification de la friche industrielle Necchie (Baume-Les-Dames), porté par la commune. -> Création d’un tiers-lieu (espaces de co-working, de télétravail, etc)