France Relance dans le Doubs

 
frrelance

Le Gouvernement a présenté le jeudi 3 septembre le plan France Relance. D’un montant de 100 milliards d’euros, il a pour but de redresser durablement l’économie française et de créer de nouveaux emplois.

France Relance s’articule autour de trois priorités :

  • l'écologie (30 Md€), pour accompagner la transition vers une économie plus verte et durable,
  • la compétitivité (34 Md€), pour donner aux entreprises les conditions les plus favorables pour développer leurs activités et ainsi préserver l'emploi des salariés,
  • la cohésion sociale et territoriale (36 Md€), pour garantir la solidarité entre les générations, entre les territoires, et entre tous les Français.

Toutes les informations sur France Relance sont disponibles sur le site internet du Gouvernement : https://www.gouvernement.fr/france-relance .

-------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------

Le Doubs bénéficie d'ores et déjà pleinement des mesures de France Relance

Volet écologie

France Relance c’est 34,3 M€ mobilisés pour 64 projets de rénovation des bâtiments de l’État, pour un meilleur confort des agents et des usagers :

France relance a accompagné les Doubiens dans le verdissement de leur véhicule automobile avec 1 190 prime à la conversion et 743 bonus écologique accordés depuis juillet 2020.

Ce sont également 1 222 particuliers qui se sont saisis de Ma Prime Rénov pour réaliser 21,3 M€ de travaux pour réduire l’empreinte carbone de leur logement dont 6,23 M€ d’aides de l’État.

Volet Compétitivité

France relance c’est un soutien à l’industrie du Doubs : 44 entreprises du département ont bénéficié depuis 2020 de 22 M€ pour réaliser 75,3 M€ d’investissement :

  • 8 entreprises via le dispositif « territoires d’industries » dont S.I.S. à Avoudrey et CHEVAL FRERES à Besançon
  • 12 entreprises du Doubs ont bénéficié des fonds pour la modernisation du secteur automobile. Ce sont par exemple SCODER, R. BOURGEOIS SA, F2J-JAPY et PLASTIFORM SAS
  • 3 entreprises du Doubs ont bénéficié des fonds pour la modernisation du secteur aéronautique

A cet effet, Monsieur le Préfet du Doubs s'est rendu le 26 février dernier sur le site de production de l'entreprise F2J-JAPY à Valentigney, site qui bénéficie d'un soutien de l’État de 800 000 € au titre du fonds de modernisation de la filière automobile pour un projet d'investissement de 1 997 000 € soit 40% :

Visite F2J1

Joël MATHURIN, Préfet du Doubs, en visite à F2J-JAPY - Valentigney

France relance renforce la compétitivité du territoire avec une baisse des impôts de production de 75,4 M€ pour 5 830 entreprises du département.

Le programme accompagne également les entreprises du Doubs à l’export : 5 entreprises ont bénéficié des « chèques export » de France Relance pour les encourager malgré le contexte sanitaire à continuer à prospecter à l’international.

France Relance c’est aussi le souci de maintenir un réseau de services culturels, de préserver notre patrimoine et notamment les monuments historiques.
Ainsi, la Saline Royale d'Arc-et-Senans a bénéficié d'un soutien de l’État à hauteur d'1 M€ pour son projet "Un cercle immense" :

salineroyale

Crédit photo - Léo Guyot 28.11.2020

Volet Cohésion

France Relance c’est donner des perspectives aux jeunes avec le plan « 1 jeune, 1 solution » : plus de 6 193 jeunes doubiens qui ont bénéficié du « plan jeunes » depuis 2020 dont :

  • 2 636 primes à l’embauche financées par France Relance
  • 3 004 contrats d’apprentissage aidés par France Relance

France Relance c’est aussi l’État aux côtés des communes du Doubs dans leurs projets d’investissement local : 6 communes ont bénéficié de 6,9 M€ de dotation à l’investissement local pour réaliser 23,4 M€ d’investissements publics et notamment :

  • Comme à Baume-les-Dames, Maîche ou Tarcenay-Fourcherans pour la construction de nouveaux groupes scolaires et périscolaires
  • Comme à Marchaux-Chadefontaine, pour la construction d’un bâtiment pour l’accueil périscolaire
  • Ou enfin à Besançon, pour la rénovation thermique dans quatre écoles et une crèche.