Appel à projets - Fonds interministériel de prévention de la délinquance et de la radicalisation 2022 (programmes D et R)

 
 
Appel à projets -Fonds interministériel de prévention de la délinquance et de la radicalisation 2022

Appel à projets - Fonds interministériel de prévention de la délinquance et de la radicalisation 2022 (programmes D et R)
Les actions prioritaires financées par le Fonds Interministériel de Prévention de la Délinquance et de la Radicalisation (FIPDR) sont destinées à promouvoir des projets répondant aux orientations fixées par la stratégie nationale de prévention de la délinquance

Pour le programme D, regroupant les actions de prévention de la délinquance, l’emploi des crédits a pour vocation la mise en œuvre des programmes d’actions fixés par la stratégie nationale de prévention de la délinquance 2020-2024 intitulés :

  • Les jeunes : Agir plus tôt et aller plus loin dans la prévention

Les actions de prévention porteront prioritairement sur :

- l’identification des jeunes exposés à la délinquance et le renforcement de leurs prises en charge,

- la mobilisation plus systématique des familles,

- la sensibilisation et l’éducation sur des nouvelles formes de délinquance.

  • Aller vers les personnes vulnérables et mieux les protéger

La stratégie nationale entend promouvoir les actions innovantes destinées à :

- faciliter l’identification des personnes vulnérables et des champs d’intervention,

- adapter les modalités d’intervention,

- développer une prise en charge globale des victimes et en encourageant les processus d’apaisement.

Les actions financées au titre de ce programme s’adressent aux personnes âgées, en situation de handicap, aux femmes victimes de violences, aux mineurs en danger, victimes de discriminations.

  • La population, nouvel acteur de la prévention de la délinquance :

Pourront être soutenues à ce titre :

- des actions en associant la population à la production de la tranquillité publique,

- des actions de modernisation des outils et d’adaptation des méthodes,

- des actions en sollicitant la société civile (sportifs, entreprises) pour faciliter l’insertion des jeunes.

En ce qui concerne le programme R relatif aux actions de prévention de la radicalisation, le plan national de prévention de la radicalisation en définit les priorités.

L’enveloppe dédiée à la prévention et la lutte contre la radicalisation financera des actions qui devront concerner prioritairement :

- la prise en charge individualisée des personnes radicalisées ou en voie de radicalisation et de leur famille,

- la mise en place d’un plan de formation annuel à destination des référents des services de l’État, des collectivités, des professionnels du secteur médico-social, des travailleurs sociaux, afin de renforcer la culture commune de vigilance,

- l’affirmation ou réaffirmation des principes et des valeurs de la République,

- la promotion des valeurs citoyennes,

- et la lutte contre le conspirationnisme.

***

Je vous invite donc à me transmettre vos demandes en utilisant la plateforme SUBVENTIA avant le 18 mars 2022 à partir de l’adresse : https://subventions.fipd.interieur.gouv.fr .

Vous trouverez ci-joint un guide « usager » de dépôt de demandes de subventions en ligne :

> Guide utilisateur usager FIPD - format : PDF sauvegarder le fichiersauvegarder le fichier - 3,97 Mb

Pour les structures financées en 2021, je vous prie de bien vouloir présenter à l’appui de vos demandes un bilan détaillé de votre action qui sera obligatoire dans le cadre de l’instruction de vos nouveaux projets.

Tout dossier papier ou adressé par mail ne pourra pas être pris en considération.

Vous trouverez ci-après les coordonnées du service référent : Cabinet du Préfet/ Direction des Sécurités / Pôle Sécurité Intérieure et Ordre Public, pref-fipd@doubs.gouv.fr .