Opération zonale de sécurité routière "Téléphone-ceinture 2017"

 
 

Index d'articles

  1. La Lettre de l'Etat dans le Doubs - Numéro 30 - Mars 2017
  2. Visite de Christophe Sirugue en région Bourgogne-Franche-Comté
  3. Modernisation de la délivrance des cartes nationales d'identité
  4. Opération zonale de sécurité routière "Téléphone-ceinture 2017"
  5. Comment voter par procuration ?
  6. Signature des conventions partenariats entreprises et quartiers le 17 mars 2017
  7. Signature du 4ème contrat de ruralité dans le Doubs à Frasne
  8. Signature d'une charte relative aux contrôles en exploitation agricole
  9. La semaine du car pédagogique du 20 au 24 mars 2017
  10. La réforme de la consultation du Domaine est entrée en vigueur
  11. Lancement des Ateliers des territoires « Vivre et travailler en montagne à l’heure du changement climatique » dans le Haut-Doubs

En 2016, 479 personnes ont perdu la vie sur les routes de la Zone Est (régions Grand Est et Bourgogne-Franche-Comté), contre 435 en 2015, soit une augmentation de 10,11 % de la mortalité routière.

Parmi les personnes décédées ou blessées figurent des usagers de la route non porteurs de la ceinture de sécurité.

Par ailleurs, selon les estimations nationales, l'usage du téléphone au volant multiplie par trois le risque d'accident et génère un accident corporel sur dix.

Face à ce constat, et dans la perspective d’une prise de conscience collective et individuelle incitant au respect de la réglementation en vigueur, une opération dénommée « Téléphone - ceinture 2017 » et  coordonnée police-gendarmerie  s'est déroulée sur l’ensemble des 18 départements de la zone de défense et de sécurité Est,  le mardi 21 mars 2017 de 7h00 à 16h00.

Dans le département du Doubs, M. Emmanuel YBORRA, sous-préfet, directeur de cabinet du préfet du Doubs s'est rendu sur deux contrôles : en zone gendarmerie à Beure, puis en zone police à Besançon.

De même, Mme Annick PÂQUET, sous-préfète de l'arrondissement de Pontarlier qui s'est rendue sur trois contrôles en zone gendarmerie à La Rivière-Drugeon, Malbuisson et Maisons-du-Bois-Lièvremont.

1 235 gendarmes et policiers, en tenue ou en civil, seront mobilisés sur ce dispositif. Ils s’appuieront sur d’importants moyens sérigraphiés ou non, avec notamment : 114 véhicules et 35 motos banalisés, 23 véhicules « CSAConseil supérieur de l'audiovisuel » (Contrôle Sanction Automatisé), 3 véhicules rapides d'intervention.