Actualités 2020

Covid19 - Informations sur les masques de protection

 
 

Renforcement de la mise en production hebdomadaire de masques sanitaires

Afin de construire l’indépendance de la France, le Gouvernement a mis en place une filière industrielle de production de masques sanitaires. Cela se traduit par :

  • le renforcement des capacités de production des quatre fabricants historiques implantés en France (Kolmi, Boye, Valmy, Macopharma) : la production hebdomadaire a été portée à 10 millions demasques en avril contre de 3,5 millions de masques par semaine avant la crise ;
  • le développement de nouvelles lignes de production pour atteindre 20 millions de masques par semaine d’ici fin mai ;
  • l'arrivée de nouveaux acteurs de la filière : Brocéliande, Savoy, BB distrib, Bio Serenity ou encore Chargeurs par exemple ;
  • l'accompagnement de la montée en charge des deux fabricants de machine de masques français, en particulier CERA avec l’appui de Michelin ;
  • l'encouragement de la production de matériaux filtrants pour masques de protection normés à usage médical.

La conjugaison de l'ensemble de ces actions permettra de porter la capacité hebdomadaire de production à filtration garantie à 50 millions de masques chirurgicaux et FFP2 d’ici octobre.

Une nouvelle famille de masques : les masques grand public

Les masques grand public sont une nouvelle famille de masques à usage non sanitaire créés au terme d'une démarche conduite par l’Agence nationale de sécurité du médicament et des produits de santé (ANSM) et reprise pour les environnements de travail par l'Agence nationale de sécurité sanitaire de l'alimentation, de l'environnement et du travail (Anses) .

Les masques grand public ont les propriétés suivantes :

  • ils sont en tissu, le plus souvent lavables et réutilisables ;
  • ils ont des propriétés de filtration allant d’au moins 70 % à plus de 90 % de filtration des particules émises d'une taille égale ou supérieure à 3 microns ;
  • un logo obligatoire permet de les identifier facilement ;
  • une notice d’utilisation permet de les porter et de les entretenir dans des conditions optimales de sécurité ;
  • ils ajoutent une barrière physique, notamment en cas de contact étroit avec d'autres personnes. Le port de ces masques doit ainsi s'accompagner du strict respect des gestes barrières ainsi que des mesures de distanciations physique et sociale.

L’exceptionnelle mobilisation de l’industrie textile française a déjà permis la production de plus de 41 millions de masques grand public depuis le 30 mars. Avec la montée en cadence rapide de la production et l’accroissement des volumes importés, ce seront plus de 26 millions de masques grand public, pour la plupart réutilisables 20 fois, qui seront rendus disponibles chaque semaine à partir de fin avril.

Porter un masque - Conseils

Confectionner son masque de protection

En complément de ces mesures pour accroître l'approvisionnement en masques de protection, le Gouvernement a décidé de donner aux français qui le souhaitent les moyens de confectionner des masques grand public. L'ouverture des magasins de tissus et de matériel de couture a été décidée pour le rendre possible.

Comment fabriquer des masques de protection chez soi ?

Le site de l'AFNOR  s'est doté d'une page « Je fais mon masque barrière » sur laquelle sont présentées toutes les informations utiles pour confectionner un masque :

  • des tutoriels pour faire son masque
  • des patrons disponibles au téléchargement, en grandeur réelle
  • les matériaux recommandés pour fabriquer son masque
  • une Foire aux Questions.

Plus d'informations : https://www.economie.gouv.fr/masque-protection-production#

https://www.gouvernement.fr/info-coronavirus/masques-grand-public

> Synthèse du Ministère de l'économie du 27 avril sur la production de masques de protection - format : PDF sauvegarder le fichiersauvegarder le fichier - 0,93 Mb