Actualités 2017

Lancement des travaux du pôle tertiaire Viotte

 
 
Lancement des travaux du pôle tertiaire Viotte

Le vendredi 6 octobre 2017 a eu lieu le lancement des travaux du pôle tertiaire Viotte par M. Jean-Louis FOUSSERET, maire de Besançon, en présence de Mme Christiane BARRET, préfète de la région Bourgogne-Franche-Comté, préfète de Côte d'Or, et de M. Raphaël BARTOLT, préfet du Doubs.

Le pôle tertiaire Viotte abritera environ 800 agents de l’État avec 5 administrations réunies sur un même site (DREALdirection régionale de l'environnement de l'aménagement et du logement, DRAAFdirection régionale de l'alimentation de l'agriculture et de la forêt, DRJSCSdirection régionale de la jeunesse des sports et de la cohésion sociale, DDTDirection Départementale des Territoires, DDCSPPdirection départementale de la cohésion sociale et de la protection des populations) et l'Agence régionale de Santé (ARSAgence Régionale de Santé) d'ici 2020.

En janvier 2015, les services du Premier Ministre ont validé ce projet de pôle administratif Viotte, au vu de son exemplarité à plusieurs égards

Un protocole d’accord a dès lors été signé en date du 28 mai 2015 entre l’État, la Ville de Besançon, la société d’équipement et d’aménagement du Doubs, Territoire 25, les investisseurs du pôle tertiaire, Aktya et la Caisse des dépôts et consignations.

Par la suite, la négociation relative à la conclusion du bail en l'état futur d'achèvement (BEFA) a été menée et le bail a été signé le 20 avril dernier.

Ce futur pôle Viotte permettra de s’inscrire pleinement dans la stratégie de l’État en Région Bourgogne Franche-Comté élaborée en juillet 2016, qui porte  une double ambition :

  • fédérer les compétences des services de l’État pour être au rendez vous de la nouvelle et grande Région Bourgogne-Franche- Comté,
  • et renforcer l’État en département afin de préserver la qualité des services de proximité.

Cette stratégie de l’État doit favoriser les projets de mutualisation entre les services afin d’améliorer la qualité des services rendus, au meilleur coût.

La présence physique de nombreux services de l’État sur un seul et même site ne peut que servir cet objectif en améliorant la transversalité entre les services de l’État et en générant des gains de temps pour les réunions et échanges inter-administrations mais aussi pour les partenaires de l’Etat et les usagers.

Un des engagements de cette stratégie de l’Etat en Région est également d’améliorer l’exemplarité des services de l’État dans leurs pratiques touchant à la protection de l’environnement.

L’année 2015 a marqué une étape importante dans le domaine du développement durable avec l’entrée en vigueur de plusieurs textes fondateurs dont la stratégie nationale de la transition écologique vers un développement durable et la tenue à Paris de la COP 21.

Cela se traduit par des actions très concrètes telles que le renforcement des systèmes de visio-conférences, l’acquisition de vélos à assistance électrique, le renouvellement du parc de voitures par des véhicules hybrides et électriques, la mise en place d’une plateforme de co- voiturage…, autant d’actions qui seront facilitées au sein de ce bâtiment équipé en systèmes d’affichage dynamique permettant de promouvoir ces nouvelles méthodes de travail.

Pour les déplacements professionnels entre les sites de Besançon et de Dijon des administrations régionales dans le cadre de la récente fusion de la Région Bourgogne Franche-Comté, cette localisation aux portes de la gare Viotte est tout à fait pertinente.

Afin de répondre à cet enjeu important, un plan de déplacement inter-administration (PDIA) relatif au futur pôle Viotte va être élaboré.

Le premier comité de pilotage a eu lieu le 12 septembre dernier et une charte de partenariat a été signée entre l’État, l’ARSAgence Régionale de Santé, le Grand Besançon et l’ADEMEagence de l'environnement et de la maîtrise de l'énergie avec un objectif d’élaboration du plan de déplacement pour septembre 2018.